25 et 26 janvier 1939

Publié le par Marie-hélène Meléndez

Mercredi 25 Janvier 1939.

"Nous sommes terrorisés en pensant  à  ceux qui sont restés derrière nous."

 

Le 25

  Une heure d'arrêt et,  après avoir mangé un petit quelque chose, nouveau départ. Nous allons vers Salt, village situé à 4 km de Gérone, c'est là qu'est implantée l'usine de matériel de guerre dans laquelle nous devons reprendre le travail.., c’est du moins ce que nous avions dans l'idée en quittant Barcelone. Mais les événements ne sont guère favorables

  Déjà à Gérone nous avions été  frappés par l'immense foule qui se pressait dans les rues. Tout le monde s'étant dirigé vers cette ville, la situation y  était dangereuse et nous  nous sommes éloignés le plus rapidement possible : au loin, ils étaient en train de bombarder. Nous sommes terrorisés en pensant  à  ceux qui sont restés derrière nous.

  Notre groupe est divisé sur la conduite à tenir, nous venions presque tous avec l'idée de rejoindre l'usine pour travailler, mais en voyant le chaos qui règne partout, plusieurs changent d' avis.

 

  Jeudi 26 janvier

  Bien qu'installés à Salt, nous faisons des allées et venues jusqu' à Gérone : nous rencontrons ainsi des personnes connues ; elles aussi, avec leur famille, ont abandonné Barcelone, Badalona, Mataró etc etc... comme nous l'avons fait nous-mêmes... Nous demandons des nouvelles : elles sont alarmantes, pessimistes...


Commenter cet article